Théo Mercier, Pièces rapportées

Graphisme de l’exposition “Théo Mercier, Pièces rapportées”
2017, Musée de l’Homme, Palais de Chaillot, Paris

Fiche technique

Maître d’ouvrage  Musée de l’Homme – Museum national d’Histoire naturelle – Marie Merlin

Signalétique  Polygraphik
Fabrication  Boscher signéletique et image
Photos  ©Polygraphik

Spécificités

Pour cette exposition disséminée au cœur de l’exposition permanente du musée de l’Homme, nous avons joué sur le décalage entre les œuvres ambigües, détournées, parfois drôles
de Théo Mercier et les collections ethnographiques du musée.

Le caractère typographique Talweg que nous avons dessiné spécifiquement pour le musée de l’Homme sert de squelette et vient s’enrichir d’une enveloppe charnelle particulière
et vibrante. Nous avons joué sur la notion de “Glitch”, avec le décalage créé par les lettres et la couleur fluo –non naturelle– qui interpelle le public.

Le titrage de l’exposition est en volume avec plusieurs couches de PMMA coloré qui viennent vibrer avec le déplacement du visiteur. Le Glitch vient se loger jusque dans le nom ‘Galerie de l’Homme’ pour perturber le nom officiel de l’institution.

Nous avons également créé un repère supplémentaire TM, signifiant à la fois Trademark
mais également et surtout Théo Mercier. Clin d’œil au détournement des objets-souvenirs
de Théo Mercier et à son travail autour  du Ready-Made, ce TM permet de signer les œuvres tout au long du parcours.

© Polygraphik 2020